Jeune|Parent|Sénior|Nouvel habitant|Entreprise
Ville de Lespinasse
Ville de Lespinasse
Version Mobile du site de la ville de Lespinasse
 
 
Agenda

Inauguration du Pôle Petite Enfance
Samedi 20 octobre à 11h, Pôle Petite Enfance.

Théâtre: " Une bonne crêpe"
Le duo comique, "Les ZIG’S " vous proposent une pièce bien déjantée, faisant la part belle à l’humour noir.
Newsletter
 
Pratique
Portail Famille
Contactez-nous
Vos démarches
Numéros d'urgences
Restauration scolaire
PLU
Marchés publics
Photothèque
Téléchargements
AccueilActualités

17 Novembre 2014
Ils réclament haut et fort leur gare ferroviaire
Ils réclament haut et fort leur gare ferroviaire

Le futur «RER» du Nord toulousain roulera en 2024… les Lespinassois le regarderont-il passer ? La population et les élus n'en ont pas l'intention.Hier matin, ils étaient près de 800 à manifester pour soutenir la halte de Lespinasse qui n'est toujours pas actée. Réunis à l'Hôtel de Ville, les manifestants ont rempli le registre mis à disposition pour l'enquête publique. Puis différents discours ont été prononcés par les élus présents. Tous se sont ensuite dirigés vers la route de la Plage et les ponts qui surplombent la gare de triage et le canal Des Deux Mers, au rythme de divers slogans. En tête du cortège avec la jeunesse, le maire Bernard Sancé : «Je suis très heureux de voir que toutes les générations sont représentées aujourd'hui et fortement mobilisées avec les élus. Nous allons continuer à nous battre pour obtenir cette halte».

Les élus en force

A ces côtés, de nombreux maires où représentants des communes voisines comme Gagnac-sur-Garonne, Seilh, Launaguet, Aucamville, Fenouillet ou encore Bruguières, Saint-Alban… venus en force dire l'importance de cette halte pour le développement du nord toulousain.

La maire de Bouloc et conseillère générale Ghislaine Cabessut estime qu'il est important de coordonner sur notre territoire tous les modes de transport pour assurer le développement économique du secteur : « Il en va de notre qualité de vie à tous». La députée Françoise Imbert soutient aussi fermement la création de la halte à Lespinasse, dès maintenant, pour répondre à des besoins déjà existants en matière de transport collectif : « C'est, une opportunité de développement, de service offert à une population qui ne fait que croître ».


Josette ne regardera plus passer les trains !

Josette Carrie, bruguièroise et native de la commune a tenu à manifester avec ses parents: « J'ai souvent entendu mon père raconter l'expropriation des terres agricoles de mon grand-père pour y installer les voies actuelles. Ils les ont achetées pour une bouchée de pain. Après les préjudices moraux et financiers que les Lespinassois ont subi, ils n'ont rien trouvé de mieux que de baptiser le lieu «gare de triage de Saint-Jory », alors que le poste d'aiguillage est sur Lespinasse ! ». Elle se souvient aussi du temps où les locomotives à mazout passaient près de sa maison, déposant sur le linge des particules noires et causant des nuisances olfactives et sonores. Les temps ont changé mais Josette ne veut pas que l'histoire se répète : « J'apporte mon total soutien à tous ceux qui se battent pour faire entendre nos voix. Il ne faut pas que la commune soit oubliée, nous voulons cette halte. Non, nous ne regarderons pas passer les trains ! ».

Dépêche Du Midi, Laurence Desmoulin

 

Consultez la photothèque de la manifestation (version mobile)

 

Retour à la liste des actualités


Hôtel de Ville - Place de l'Occitanie - 31150 LESPINASSE - Tél. : 05 61 35 41 66 - Fax : 05 61 35 00 89
du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h - le samedi de 9h à 12h
           
cosix