Sélectionner une page

LESPINASSE

Résidence d’artiste : le Cèdre de l’Atlas

Une seconde vie pour le grand Cèdre de l’atlas du Parc de la Pointe

Résidence d’artiste avec le sculpteur d’arbres et sculpteur de sons José Le Piez

Parc Municipal de la Pointe – Chemin du Parc, 31150 LESPINASSE

Grâce à ce blog, suivez pas à pas l’avancée du projet !


Le rendez-vous est donné avec José Le Piez pour une seconde semaine de résidence au Parc de la Pointe du 11 au 19 juillet 2023 !


 
 
Lespinasse, le 09/05/2023

Le travail de José Le Piez vu par Laurence, photographe amatrice Saint-Joryenne

Lespinasse, le 05/05/2023

Médiation avec les habitants et apéritif-partagé

Lespinasse, le 04/05/2023

Création polymorphe In Situ, par José Le Piez

La mairie de Lespinasse a choisi José Le Piez pour donner une deuxième vie au doyen du parc de La Pointe. Il s’agit d’un cèdre bicentenaire qui, après avoir subi la foudre du ciel puis les assauts d’un champignon lignivore a été mis au sol. Dans le cadre de la reconnaissance de la valeur patrimoniale des arbres, un projet de sauvetage de cette mémoire a été engagé. Il est associé à l’hommage que la ville souhaite rendre au sculpteur local Gino Bonutti.

José Le Piez ne sculpte pas le bois mort mais les arbres et leurs paroles. Il n’impose pas un projet à la matière, au jardin qui l’accueille ou au riverain qui partage tant de souvenirs avec ce patriarche qui tire sa révérence. L’artiste tient l’environnement entier comme source d’inspiration. Un bel arbre recèle dans son bois tellement de formes, d’histoires, qu’il suffit de cueillir ses fruits pour rendre visible les beautés, les tourments et les esprits qui l’habitent encore.

José ne propose donc pas un croquis à transcrire dans les lieux mais plutôt propose de créer un chantier, un lieu de rencontre et de partage pour assister et participer à la naissance d’une œuvre. Celle ci ne sera pas un objet finalisé mais le prolongement d’un état de vie.

Quand un passant lui demande « qu’allez-vous faire ? » José répond : « Je ne sais pas exactement, ça m’arrive au fur et à mesure. Je vous offre un café ? ».

Il anime des ateliers ou collabore avec le club de sculpture et les services techniques, il anime le bois également en le faisant chanter à l’aide de ses exceptionnelles sculptures sonores Arbrassons. Il parle volontiers des arbres dont il connait les sciences et les mythes.

Le projet, c’est tout cela à la fois. La sculpture restera comme un témoignage de ces instants et continuera de se transformer par l’usage du public puis redeviendra une niche écologique. Il s’agit de réunir les dimensions esthétiques, sociales, écologiques et éducatives dans une forme d’écosystème d’art.


 
Lespinasse, le 03/05/2023

Le Cèdre de l’Atlas, gardien majestueux de l’entrée Est du Parc de la Pointe n’est plus depuis l’été 2021. Ce beau spécimen d’une hauteur de 15 mètres et de 6 mètres de circonférence était âgé de presque 140 ans. Dans le cadre de la thématique Mémoire(s) et Patrimoine(s) de la Saison Culturelle actuelle, la Municipalité s’était alors engagée à lui redonner une seconde vie.

Dans le cadre de la gestion durable de son territoire et souhaitant mettre à l’honneur ce patrimoine communal ancré dans la mémoire des habitants, la Ville de Lespinasse accueille en résidence cette première semaine de mai l’artiste musicien et sculpteur spécialisé dans le bois José Le Piez.

Outre la démarche de création de plusieurs sculptures monumentales avec les diverses souches restantes en lieu et place du cèdre abattu, l’artiste organisera plusieurs ateliers de médiation avec le grand public et les structures socio-éducatives de la commune.

Un comité d’habitants s’est constitué autour des membres de l’atelier Sculpture sur bois de l’association Lespinasse Loisirs. Après avoir réalisé un travail de nettoyage des souches, rendez-vous était donné ce mardi 2 mai pour rencontrer l’artiste et engager un procédé participatif autour de l’œuvre à venir.

Hommage à Gino Bonutti

Avec cette démarche artistique de conservation de la mémoire de ce lieu, c’est aussi un hommage rendu au sculpteur et maquettiste Gino Bonutti. Ce Lespinassois, véritable gardien de la mémoire du Parc – dont les parents vivaient et travaillaient dans la métairie de la Maison de Maître du Parc – nous a quitté en 2021. Ses sculptures et maquettes témoignent de l’histoire de la commune. Son fils Denis s’est joint au comité d’habitants afin de transmettre l’héritage de Gino à travers ces sculptures.

La Grande Journée Mémoire(s) & Patrimoine(s), qui aura lieu le samedi 16 septembre, sera également l’occasion de lui rendre hommage. Le parc sera en effet renommé lors de cette journée et portera désormais le nom de « Parc de la Pointe Gino Bonutti ».

Une rencontre est prévue avec José Le Piez lors de cet évènement afin de lui permettre de présenter ses œuvres et proposer un concert d’« Arbrasson », des sculptures sonores qui chantent sous la simple caresse de la main.

Rencontre avec José Le Piez

Cette première semaine de mai au Parc Municipal de la Pointe de Lespinasse, rencontrez José le Piez, l’homme qui fait de la musique avec les arbres. Vous pourrez observer l’artiste en pleine démarche de création et échanger avec lui sur ses connaissances de la nature et son procédé artistique.

José Le Piez est un artiste perceptuel. Ce personnage atypique qui fut illusionniste, élagueur et maître de Iai Do, a forgé sa démarche à travers toutes ces expériences de maîtrise corporelle. Sa sculpture fait la synthèse des transmissions d’un grand-père forestier et d’un père artiste et professeur des Beaux-Arts. José Le Piez poursuit un travail de terrain privilégiant la relation avec l’environnement, qu’il s’agisse du paysage, de l’humain ou du patrimoine.

Dans son œuvre, le mouvement est à l’origine d’une démarche calligraphique. Son travail est spontané et intuitif. Il utilise la tronçonneuse comme un pinceau. Les coupes s’enchaînent dans un geste décisif qui imprime leurs lignes dans le bois. Chaque sculpture est l’expression d’un mouvement du corps se livrant à une exploration de l’espace.

Le bois n’est pas un simple matériau, une marchandise. José souhaite que la mémoire de l’arbre reste présente dans la sculpture c’est pourquoi il ne fait jamais disparaître le tronc. Ses œuvres accompagnent, dans l’espace public, la fonction de tout arbre mort dans la nature : une niche écologique à la base de la chaîne alimentaire forestière (champignons, insectes, oiseaux…).

Il est également le créateur des Arbrassons, des sculptures sonores au procédé acoustique unique. Faites d’un seul bloc, la rencontre de la peau et du bois  permet de faire jaillir le son de ces instruments si particuliers.

Ville de Lespinasse

Hôtel de Ville
Place de l'Occitanie
31150 Lespinasse

Lundi au vendredi :
9H – 12H | 14H – 18H
Fermé le samedi

Tel : 05 61 35 41 66
Fax : 05 61 35 00 89

Pin It on Pinterest